Violences conjugales au sein des couples LGBT+

Tout le discours médiaco-politique ne parle que des violences conjugales comme étant des violences d'un homme sur une femme dans un couple hétérosexuel. Hors les victimes peuvent aussi être des hommes et ces violences peuvent se produirent dans toutes les formes de couple.

Cette diversité des violences inconnues et non étudiées ne permettaient pas d'apporter des réponses adaptées. Au sein de FLAG! nous avons du accompagner des victimes avec une grande difficulté pour trouver des environnements adaptés de prise en charge et nous avons essuyé de plusieurs refus de prise en charge quand il s'agissait d'homme victime.

Conscient d'un manque de visibilité de ces violences et d'une difficulté à libérer la parole sur ce thème, nous avons dès le lancement de #SignalementFLAG! intégré la possibilité de signaler des violences conjugales anonymement dans toutes les formes de couple.

La suite logique était ce travail de thèse afin de mieux les identifier, comprendre les particularismes et interroger les dispositifs existants sous ce nouveau prisme.

Emeric FRIEDMANN, Doctorant

  • Faculté des sciences sociales de l'université de Strasbourg
  • Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les chiffres clés

30%
de déclarations de victimation de violence conjugale chez les LGBT+


La double arrestation en cas de violences conjugales a lieu dans
54,8% des incidents dans des couples de femmes
61,9% des incidents dans des couples d'hommes
contre 
2,9% des incidents dans des couples de femme/homme

Recherche de témoignages

Afin de poursuivre notre étude, et d’objectiver le phénomène sur le territoire français, nous avons besoin de témoignages de victimes ou d’auteurs de violences. Ces récits sont primordiaux pour pouvoir adapter la prise en charge dans le cadre des couples non hétéronormatifs, et permettre de libérer la parole au sein de la communauté. Les entretiens sont menés dans un cadre sécurisé et qui garantit l’anonymat. Si toutefois l’exercice de l’entretien est trop difficile, les victimes ont toujours la possibilité d’utiliser #SignalementFLAG! (www.flagasso.com/app) afin de pouvoir effectuer un chiffrage du phénomène.

Le déroulé de la thèse

  • 01/04/2022

    Démarrage de la thèse au sein de l'association FLAG!

  • 14/08/2022

    Après avoir réalisé une analyse des études anglo-saxones sur les violences conjugales au sein des couples LGBT+ à travers les outils BIB CNRS, Science Direct et WiletBlackwell.
    Le rapport synthétique est disponible dans les ressources sur cette page.

Cette thèse est réalisée avec le soutien des partenaires suivants :

ANRT

ANRT

CIFRE

CIFRE

DILCRAH

DILCRAH


Association FLAG!

Intérieur et Justice

Soutien aux victimes LGBT+

FLAG! est membre de l'EGPA.
FLAG! est conventionnée avec le ministère de l'intérieur et le ministère de la justice.

Conforme au RGPD 2018.
Copyright © Association FLAG! - reproduction interdite sans autorisation.

Newsletters

Abonnez-vous à nos newsletters
et restez informé de toute l’actu de notre association